image

L'édifice

Cliquez ci-après pour le voir :

http://www.fondationlouisvuitton.fr/l-edifice.html

Troisième phase de l' inauguration de ce musée, propriété de Bernard Arnaud (groupe LVMH) : l'exposition "les clefs de la passion".

La Fondation Louis Vuitton présente, dans le cadre de la troisième phase de son inauguration, une importante exposition intitulée Les Clefs d’une passion.

Cette exposition à caractère historique se tiendra du 1er avril au 6 juillet 2015.
Elle réunit un choix restreint d’œuvres majeures fondatrices de la modernité qui ont contribué à changer le cours de l’histoire de l’art du XXe siècle –

  • de Mondrian et Malevitch à Rothko,

    Le développement de cette séquence (seconde séquence) répond à l’importance de la ligne contemplative de la collection. Elle évolue de la méditation devant la nature : Claude Monet, Piet Mondrian, Akseli Gallen-Kallela, Ferdinand Hodler, Emil Nolde, à la radicalité de l’abstraction : Kazimir Malévitch, Piet Mondrian, Constantin Brancusi, Mark Rothko. Une tout autre voie conduit à une vision hédoniste plus incarnée : Pierre Bonnard, Pablo Picasso.

    Fichier:Piet Mondrian, 1908-10, Evening; Red Tree (Avond; De rode boom), oil on canvas, 70 x 99 cm, Gemeentemuseum Den Haag.jpg
    Arbre rouge, un tableau de Mondrian de 1908/1909.     Paysage de dunes (1910) Malevitch


    L'exposition
    Mark Rothko, No. 46,
    huile sur toile, 1957


    Malévitch "Cercle noir" 1923
  • de Delaunay à Léger et Picabia,

 La troisième séquence, popiste, est résolument engagée dans la vitalité, la dynamique et le progrès de la vie moderne à travers ses expressions les plus contemporaines du moment que sont la ville, le sport, la publicité, les médias : Robert Delaunay, Fernand Léger, Francis Picabia.

Robert Delaunay L'Équipe de Cardiff 1913




Fernand Léger. "3 femmes" ou "le grand déjeuner"-


Francis Picabia. Portrait d'un couple. 1942-1943
Francis Picabia, portrait d'un couple, 1942

  • de Munch à Dix et Giacometti

Le cri de Munch

 

 Otto Dix, (1891-1969)
Portrait de la danseuse Anita Berber, 1925


Cette première séquence de l’exposition, expressionisme subjectif, renvoie aux questionnements de tout un chacun quant à la vie, la mort, l’angoisse, la solitude : Kazimir Malévitch, Edvard Munch, Francis Bacon, Alberto Giacometti, Otto Dix, Helene Schjerfbeck.

  • de Matisse à Kupka et Severini.

 La quatrième séquence concerne la musiquedans le rapport étroit que les artistes entretiennent avec elle, jouant alors un rôle déterminant, évident ou implicite, à travers un choix emblématique d’oeuvres d’Henri Matisse, Wassily Kandinsky, František Kupka, Gino Severini.


La Danse, Henri Matisse, 1909-1910

- Kupka :


Localisation des mobiles graphiques II

 -  Severini :

La danse de la mer, par Gino Severini

 

La danse de la mer,