Date: 1888- 1889, Genre: auto-portrait, édias: huile , toile,Lieu: Private Collection

 
 
 
   
 

Gustave Caillebotte, dont les oeuvres personnelles furent, jusqu'à peu, oubliées, fut à la fois un peintre reconnu et un mécène généreux du mouvement impressionniste.

Il naquit en 1848 dans une famille très aisée qui batit sa fortune dans les textiles puis dans les biens immobiliers à l'occasion du redéveloppement du Paris du Baron Haussmann.

Ingénieur de profession, mais aussi ancien élève de l'Ecole des Beaux-Arts de Paris où il fut l'élève de Léon Bonnat, il rencontra Edgar Degas, Claude Monet, et Pierre Auguste Renoir dès 1874 et les aida à organiser la 1ère exposition des Impressionnistes à Paris cette même année.

 

PRINCIPALES OEUVRES :

 Autoportrait à la palette (1879-80)

 

 

Les raboteurs de parquet, 1875, Musée d'Orsay, Paris

 

Le bassin à Argenteuil - 1882

 

 

 
L

Caillebotte peignit quelque 500 oeuvres dans un style souvent plus réaliste que celui de ses amis impressionnistes. Le peintre s'illustrera particulièrement dans des vues des rues de Paris faites depuis des balcons élevés, dans des scènes de la vie ouvrière, dans des paysages naturels de jardins et parcs, et dans des scènes nautiques (sur la Seine à Argenteuil et sur l'Yerres).

 

Rue de Paris par temps de pluie - 1875

 

 

Les Périssoires (1877) Art Museum - Milwaukee

Le Jardin du Petit Gennevilliers en hiver (1894) collection privée