• Vu le film de David Lean, réalisé en 1962, "Lawrence d'Arabie". D'après un coffret de" 7 DVD acheté à la boutique de Télérama.

Résumé (Synopsis pour les cinéphiles) :

Pendant la première guerre mondiale, l'officier du Royaume- Uni Lawrence, en poste à la surveillance du  canal de Suez, conseille aux Arabes du chérif Fayçal ibn Hussein en Syrie  de se révolter contre les Turcss de l'Empire Ottoman et de fonder une nation arabe indépendante moderne.

See full size image

Peter O'Toole dans le rôle de Lawrence - Le vrai Lawrence - Omar Sharif

http://www.nndb.com/people/228/000032132/quinn.JPG

Anthony Quinn 

Anthony Quinn, de son vrai nom Antonio Rodolfo Quinn Oaxaca, né l 21 avril 1915 à Chihuahua au Mexique et mort le 3 juiin 2001 à Boston

  • Les "Amants" de Louis Malle, réalisé en 1958. Un film de la "nouvelle vague" où Louis Malle filma "...la première nuit d'amour du cinéma français..." (François Truffaut). (DVD de la médiathèque).

 Louis Malle est né dans le nord en 1932, au milieu d'une fratrie de trois frères et deux sœurs, Louis Malle est issu d'une grande famille d'industriels du sucre : son père, Pierre Malle (1897-1990), ancien officier de marine, est l'époux de la sœur de Ferdinand Beghin, Françoise (1900-1982). Les deux hommes seront tous deux directeurs de l'usine Béghin-Say de Thumeries.

               Jeanne Moreau et Louis Malle

Louis Malle grandit dans le milieu de la grande bourgeoisie.

Dès l'âge de 14 ans, il s'initie à la réalisation avec la caméra 8mm de son père. Il pense étudier les sciences politiques à l'Université de Paris, mais c'est à ce moment que se décide sa carrière de cinéaste. Il s'inscrit donc à l'IIdhec.

 Il travaille par la suite avec Robert Bresson à la préparation et sur une partie du tournage d'"Un Condamné à mort s'est échappé". Il trouve passionnant le travail de Bresson avec les non-acteurs.

 C'est alors l'essor de la Nouvelle Vague, mais Malle ne sera jamais reconnu par ce mouvement. Malle suivra son chemin en parallèle, seul et guidé par ses propres motivations.

 Il réalise son premier long métrage de fiction à 25 ans, "Ascenseur pour l'échaffaud" (1957), histoire d'assassinat avec l'actrice Jeanne Moreau et Maurice Ronet qui joue sur les codes du film noir et remet en cause la dramaturgie du cinéma classique. La bande originale est réalisée par Miles Davis. Le film remporte le Prix Louis Delluc en 1957

Dans Les amants (toujours avec Jeanne Moreau), il s'attaque à l'hypocrisie de la société bourgeoise à travers le récit d'une relation adultère. Suivent l'adaptation légère, ludique et enthousiaste d'un roman de Raymond Queneau, "Zazie dans le métro"(1960), et celle d'un récit de Pierre Drieu La Rochelle, "Le Feu Follet" (1963) qui traite de la dépression et du suicide...

 

(D'après Wikipédia)

 

  • La Nouvelle Guerre des Boutons (2011) de Jean Baratier.

Synopsis :
Mars 1944. Alors que la planète est secouée par les soubresauts de la guerre mondiale, dans un petit coin d’une campagne française se joue une guerre de gosses… Car, depuis toujours, les gamins des villages voisins de Longeverne et Velrans s'affrontent sans merci. Mais, cette fois, leur guerre va prendre une tournure inattendue : tous les petits prisonniers se voient délestés des boutons de leurs vêtements, en sorte qu’ils repartent presque dénudés, vaincus et humiliés. Ce conflit porte désormais un nom : la "guerre des boutons". Et le village qui aura récolté le plus de boutons sera déclaré vainqueur… En marge de ce conflit, Violette, une jeune fille d'origine juive, fait battre le cœur de Lebrac, le chef des Longeverne. La véritable origine de Violette sera-t-elle dénoncée et découverte ?

Acteurs :

 Laetitia CastaGuillaume CanetKad MeradGérard Jugnot
Laetitia Casta - Guillaume Canet -  Kad Mérad - Gérard Jugnot


Un film de Grégoire Vigneron avec Benoît Magimel, Julie Gayet, François-Xavier Demaison...

Synopsis :

À bientôt quarante ans, Etienne, sur le point de prendre la présidence de son groupe, veut soulager sa conscience d’une injustice qu’il a commise au début de sa carrière et qui, précisément, l’a lancée. Convaincu par un ami de jeunesse, il se rend chez l’homme qu’il a lésé à l’époque pour le dédommager. Mais les choses tournent mal et l’homme est tué par son ami. Etienne tente alors de reprendre le cours de sa vie, mais celle-ci vire peu à peu au cauchemar. Harcelé par son ami, rattrapé par l’enquête de police, plus Etienne se débat, et plus l’étau se resserre. Au bout du rouleau, Etienne réalise qu’il ne lui reste plus qu’une seule solution...

Casting :


Benoit Magimel-julie Gayet - François-Xavier Demaison - Léa Seydoux

Critique de "Studio Cinélive" : Cette histoire-là, celle d'un homme piégé dans un étau qui se resserre implacablement, on la connaît par coeur. À défaut d'être originale, elle est efficace, d'autant qu'elle est servie par un Magimel qui gagne en aspérité avec l'âge et un Demaison déconcertant dans un rôle tout en paradoxes.

 Autres acteurs :

Jean-Marie WinlingAndré WilmsStéphane De Groodt
Jean-Marie Wining-André Wilms - Stéphane De Groodt

 

  • "Liberté-Oléron", DVD de la médiathèque. Film réalisé par Bruno Podalydès en 2001, vu le le 8 novembre.

Synopsis :

Jacques (Denis Podalydès), 38 ans, part en vacances à l'Ile d'Oléron avec ses quatre enfants. Lassé des jeux de plage, il a cassé sa tirelire pour s'acheter un voilier, version dériveur lesté, baptisé "Liberté-Oléron", avec lequel il a décidé de rallier l'île d'Aix, distante de cinq kilomètres. Bien qu'incompétent en voile, Jacques déclare à sa famille qu'il est le seul maître à bord.

Acteurs :

 Denis PodalydèsGuilaine LondezBruno Podalydès
Denis Podalydès-Guilaine Londez  - Bruno Podalydès

 

Bande-annonce :

  • Muriel ou le temps d'un retour d'Alain Resnais

Synopsis :
Septembre 1962. Hélène Aughain antiquaire à domicile, vit à Boulogne-sur-Mer avec son beau-fils Bernard, tout juste rentré d'Algérie. Alphonse, l'amour de jeunesse d'Hélène vient lui rendre visite. Celui-ci est accompagné de Françoise, une jeune actrice débutante, qu'il dit être sa nièce. La cohabitation de l'ancien couple et des jeunes gens va s'avérer être source de nombreuses tensions...

Avec :
Delphine SeyrigJean-Pierre Kerien

Delphine Seyrig - J.P.Kérien (dans le rôle d'Alphonse)

Alain ResnaisAlain Resnais 

Cliquez ici pour voir un extrait du film.

 

  • "Les infiltrés", film de Martin Scorcese Les Infiltrés - Edition Simple de Martin ScorseseVu le 11 novembre (téléchargement 48 heures).

Synopsis :
A Boston, une lutte sans merci oppose la police à la pègre irlandaise.
Pour mettre fin au règne du parrain Frank Costello, la police infiltre son gang avec "un bleu" issu des bas quartiers, Billy Costigan.
Tandis que Billy s'efforce de gagner la confiance du malfrat vieillissant, Colin Sullivan entre dans la police au sein de l'Unité des Enquêtes Spéciales, chargée d'éliminer Costello. Mais Colin fonctionne en "sous-marin" et informe Costello des opérations qui se trament contre lui.
Risquant à tout moment d'être démasqués, Billy et Colin sont contraints de mener une double vie qui leur fait perdre leurs repères et leur identité.
Traquenards et contre-offensives s'enchaînent jusqu'au jour où chaque camp réalise qu'il héberge une taupe. Une course contre la montre s'engage entre les deux hommes avec un seul objectif : découvrir l'identité de l'autre sous peine d'y laisser sa peau...

Acteurs :
Leonardo DiCaprioMatt DamonJack NicholsonMark Wahlberg
Leonardo Di Caprio  -  Matt Damon  -  Jack Nicholson  -  Mark Wahlberg

Vidéo de la bande-annonce :

  • "Le dernier combat", film de Luc Besson Le Dernier combatVu en téléchargement de 48 heures.

Synopsis :
A la suite d'une catastrophe mondiale, la lutte pour la survie s'organise. Certains pronent la violence, d'autres veulent construire une nouvelle société.

  1 - Très mauvais

Ce premier long-métrage de Luc Besson est de très loin le film de la carrière du réalisateur qui présente les meilleurs dialogues. On voit bien à travers ce "Dernier Combat" un jeune cinéaste ambitieux qui veut absolument se faire remarquer : pas une syllabe de prononcée pendant tout le film, noir et blanc, décor en ruines apocalyptiques (de loin l'aspect de la mise en scène le plus réussi avec l'avion de fortune !!!) et scénario qui tiendrait sur un timbre-poste (déjà grande spécialité bessonnienne !!!). Il faut ajouter à cela une direction d'acteurs qui se distingue par sa lourdeur (deuxième grande spécialité bessonnienne !!!), une musique d'ascenseur (troisième !!!), une absence totale de profondeur (quatrième !!!) ; et cela fait une œuvre très chiante d'un type qui se prenait, et se prend toujours, pour un grand.

Acteurs :

Pierre JolivetJean RenoJean Bouise

Pierre Jolivet  -  Jean Réno  -  Jean Bouise

Vidéo-bande annonce :

  • "The barber" (l'homme qui n'était pas là), film (2001) de Joël Coen  The Barber : l'homme qui n'était pas là

Synopsis :

 Ed Crane, coiffeur dans le salon de coiffure dont les parents de sa femme Doris sont propriétaires, est un homme rongé par la mélancolie. Un jour, il apprend de la bouche d'un voyageur de commerce à qui il coupe les cheveux que ce dernier recherche un associé pour ouvrir un salon de nettoyage à sec ; ce voyageur de commerce s'occuperait de la logistique pratique, tandis que l'associé serait l'apporteur de capital, les bénéfices étant partagés par moitié.

Ed sait aussi que sa femme Doris le trompe avec son patron, « big Dave ».

Ed décide de faire chanter celui-ci : il lui odonne de payer 10 000 dollars.

Dave renonce à un important projet professionnel qu'il avait en vue et paie la somme réclamée ; Ed remet cette somme au voyageur de commerce.

Mais les choses tournent mal lorsque Dave découvre que c’est Ed qui le fait chanter. En effet, il a croisé la route du voyageur de commerce, l'a frappé et celui-ci lui a parlé d'Ed et des 10 000 dollars. Dave, ayant compris la manœuvre de son ami, le fait venir dans son magasin, le menace et tente de le tuer en l'étranglant. Ed se défend et lui plante un couteau dans la carotide : Dave s'écroule raide mort....

Puis Doris est accusée de ce meurtre qu'elle n'a pas commis

- Le film constitue un réquisitoire contre la justice américaine, qui se trompe du début à la fin .
 
Acteurs :
Billy Bob ThorntonFrances McDormandJames GandolfiniScarlett Johansson
Billy Bob thorton - Frances McDormand-James Gandolfini - Scarlet Johansson
 

Vu DVD le 18 novembre 2012. DVD emprunté à la médiathèque. Film de 2007.

Le synopsis est le suivant : 
Armand de Montriveau, général français, débarqueL dans une île espagnole lors de l'expédition française pour rétablir l'autorité de Ferdinand VII. C'est dans le monastère qu'abrite cette île qu'il découvre que soeur Thérèse est la femme qu'il recherche depuis cinq ans. Il obtient l'autorisation de la voir en présence de la mère supérieure.
Cinq ans plus tôt...
L'histoire se passe sous la Restauration. Dès leur première rencontre, le général Armand de Montriveau tombe follement amoureux de Antoinette de Navarreins, coquette parisienne et épouse du duc de Langeais. Cette dernière s'amuse à le séduire mais se refuse à lui. Comprenant que la duchesse manoeuvre et ne cèdera jamais, Montriveau décide d'ignorer son aimée et d'organiser sa vengeance... 

Les acteurs principaux :

Jeanne BalibarGuillaume DepardieuBulle OgierMichel Piccoli
Jeanne Balibar - Guillaume Depardieu-Bulle Ogier - Michel Piccoli

bande annonce en vidéo :

Ne touchez pas la hache - Bande Annonce

http://www.france-cinema.com/film.php?ne-touchez-pas-la-hache"
  • Le rayon vert d'Eric Rohmer (médiathèque)
  • Nanni Moretti. Ses premiers films (médiathèque) dont Je suis un autarcique
  • "coup de foudre à Notting hill" (vod) avec : Hugh Grant Hugh Grantet Julia Roberts Notting Hill

    Bande annonce :

     

 

  • le guépard de Visconti (coffret télérama)


  • Comment je me suis disputé...(ma vie sexuelle) d'Arnaud Despléchin (médiathèque)


  • Le parrain de Francis Ford Coppola (ami)


  • Hunger de Steve Mc Queen (médiathèque)


  • L'art de séduire de  Guy Mazarguil avec Mathieu Demy, Julie Gayet, Valérie Donzelli Valérie Donzelliet Lionel AbélanskiLionel Abelanski

 

 

 

 Synopsis :
Jean-François, psychothérapeute amoureux d'une de ses patientes se sent enfin libre de la séduire lorsqu'elle décide d'arrêter sa thérapie. Tétanisé devant l'objet de son amour, Jean-François accumule toutes les maladresses. Il se tourne alors vers Julien, un de ses patients qui le consulte pour trouble obsessionnel compulsif de drague...

Bande annonce :(cliquez sur ce mot pour voir la bande annonce).

  • Adieu Berthe, l'enterrement de" mémé". film de Bruno Podalydès.

    ADIEU BERTHE - Bande-annonce VF




    • Festen (fête de famille) de Thomas Vinterberg1998) qui réalisa son film selon la charte du "dogme 95"(tourner en vidéo amateur) initié par Lars Von Trier.
    Critique dans le site "allociné" :
    Grâce à ce film dérangeant, Thomas Vinterberg se permet de briser à la fois tous les codes du cinéma conventionnel et l'image de la petite bourgeoisie. Son histoire est tétanisante de part son réalisme dans les réactions humaines face à l'horreur et dans sa mise en scène (la caméra au poing et la lumière naturelle rappellent justement un gentil film de famille...). Tous les dialogues sont excellents pour nous faire partager la psychologie des membres de cette famille en pleine implosion. Il s’agit de ce qu’il ressorti de meilleur du Dogme 95, cet accord passé entre cinéastes scandinaves pour refaire rimer réalisme et cinéma.