Léonard fut un homme universel, comme son temps rêvait qu'il y en eût, mais c'est d'abord comme peintre que Léonard de Vinci est reconnu.
A la fois architecte, ingénieur, mécanicien, peintre d'abord mais concevant la peinture comme une philosophie.

En cette période, lui est consacrée une grande exposition à la National Gallery de Londres.

Fichier:Leonardo da Vinci - Annunciazione - Google Art Project.jpgL'annonciation (1473-1475)

  • Arrivé à Florence peu avant 1470, formé au sein du prestigieux atelier d'Andrea Verrocchio, Léonard de Vinci (1452-1519) était devenu en quelques années l'un des plus grands, sinon le plus grand des maîtres florentins.

 

File:Leonardo da Vinci, Ginevra de' Benci, 1474-78.png

Ginevra de' Benci (1474-1476)

Fichier:Leonardo da Vinci 036.jpg

Madonne à l'enfant (1478)
Huile sur bois



  • Au début des années 1480, l'orgueilleux fils de Florence décidait de quitter la cité des Médicis pour mettre sa science au service de Ludovico Maria Sforza, dit Ludovic le More, régent puis duc de Milan.

File:Leonardo da Vinci - Virgen de las Rocas (Museo del Louvre, c. 1480).jpg

"La vierge aux rochers" (1483-1486)

  •  Inspirée par le tableau récemment restaurée, La Vierge aux rochers, cette exposition se concentre sur Léonard en tant qu'artiste. En particulier sur le travail qu'il produit comme peintre de cour du duc Ludovic Sforza à Milan dans les années 1480 et la fin des années 1490 :

File:Leonardo da Vinci 046.jpg

La dame à l'hermine (1485)

 

Fichier:Madonna Litta.jpg

La Madone Litta(Vers 1490) est un tableau représentant une vierge à l'enfant allaitant (Madonna del latte). Il est attribué à Giovanni Antonio boltraffio d’après un dessin préparatoire de Leonard de Vinci.

 

Fichier:Leonardo da Vinci 050.jpg

La Belle Ferronnière (v. 1495)

  • Deux de ses œuvres, La Joconde et La Cène sont des peintures très célèbres, souvent copiées (voir Dali).

Fichier:Última Cena - Da Vinci 5.jpg

Peint sur le mur de la salle du réfectoire (Cenacolo) de Santa Maria delle Grazie mesure environ 35 × 9 m.

Léonard a représenté  le dernier repas de Jésus entouré de ses douze apôtres la veille de sa passion.
Depuis le Moyen-Âge, les murs des réfectoires sont illustrés de la Cène. « Ainsi, durant leur repas, les moines avaient-ils sous les yeux, l’image de celui que partagea leur Seigneur pour la dernière fois ».


 

  • Retour à Florence en 1499 puis en 1503 après des brefs séjours à Venise (en 1500), à Bologne en 1502 et à Rome ( en septembre 1513).

Léonard de Vinci commence le portrait de La Joconde à Florence en 1503, et l'achève au bout de quatre années.
La Joconde ne quitte jamais Léonard de son vivant. Il l’emporte probablement à Amboise où François Ier le fait venir. Ce dernier en fait l'acquisition et l'installe à Fontainebleau.

Fichier:Mona Lisa, by Leonardo da Vinci, from C2RMF retouched.jpg

Le sourire de La Joconde constitue un des éléments énigmatiques du tableau, qui a contribué au développement du mythe.
Le sourire mystérieux de La Joconde serait donc celui d'une femme enceinte ou qui vient d'avoir un enfant.

Tout en donnant l'impression de suivre le spectateur des yeux, le regard de Mona Lisa fixe un point situé au-delà du spectateur, légèrement à sa gauche.


Léonard de Vinci souligne les déceptions de son séjour romain et accepte l'invitation de François Ier, qui vient de reconquérir le milanais après la victoire de Marignan de 1515, en 1516.

 


 Âgé de 64 ans, Léonard de Vinci traverse les Alpes à dos de mulet, apportant avec lui trois de ses toiles majeures dont

La Vierge, l'Enfant Jésus et sainte Anne 

La Vierge, l’Enfant Jésus et sainte Anne (Santa Anna Metterza), aussi appelée La Vierge à l’Enfant avec sainte Anne, est un tableau de Léoard de Vinci sur panneau de peuplier qui est conservée et exposée au musée du Louvre et qu’il laissa inachevée à sa mort en 1519 :





Fichier:La Vierge, l'Enfant Jésus et sainte Anne, by Leonardo da Vinci, from C2RMF retouched.jpg

la sainte Anne (1500-1513)


Fichier:IngresDeathOfDaVinci.jpg

La mort de Léonard de Vinci par Dominique Ingres, montrant Vinci mourant dans les bras de François Ier, événement contesté par les historiens.

Le roi le nomme « premier peintre, premier ingénieur et premier architecte du roi »avec une pension annuelle de mille écus.

En lui donnant le château du Clos Lucé, François Ier dit à Léonard : « Ici Léonard, tu sera libre de rêver, de penser et de travailler ».

Fichier:Le Château du Clos Lucé.jpg

Le Château du Clos Lucé Vue extérieure,la dernière demeure de Léonard de Vinci.
C'est désormais un musée consacré à son prestigieux occupant.

Au Clos Lucé, Léonard travaille comme ingénieur, architecte et metteur en scène, organisant pour la Cour des réceptions et fêtes somptueuses. Il inspire autour de lui la pensée et la mode. François Ier est fasciné par Léonard de Vinci et le considère comme un père.

Il est emporté par la maladie le 2 mai 1519.