"Le peintre de l'avenir,
c'est un coloriste comme il n"y a pas encore"

déclare prémonitoire Van Gogh à son frère Théo en 1888.

Pierre Bonnard vécut de 1867 à 1947 et résida au Cannet de 1922 à sa mort.
Après avoir loué plusieurs habitations, il y acheta une petit maison, la villa du "bosquet" en 1926. Cette maison offre une vue plongeante sur la baie de Cannes. Il l'agrandit en faisant construire un atelier, une salle de bains et quelques autres agrandissements pour recevoir ses amis, tel Matisse ou des collectionneurs tels Aimé ou Marguerite Maeght.

Il sillonna en promenades à pied, la région (Vallauris, Mougins, le canal de la Siagne) où il consignait les petites choses quotidiennes sur un agenda de poche (le temps de la journée, sa liste de courses, les dessins des paysages, leurs couleurs...) ces dessins lui servaient de mémoire et lui rappelait les lumières propres à la Méditerranée qu'il traduisait dans son atelier.

Le canal de la siagne

Mais revenaient les scènes habituelles de son oeuvre dont nous avons donné un échantillon dans un précédent article :

  • la salle de bains, les nus, les vues d'une fenêtre, le balcon, le jardin, les intérieurs, les paysages...

Un nouveau musée Pierre Bonnard vient d'être ouvert au Cannet (inauguré le 26  juin 2011 par Frédéric Miterrand) et une exposition inaugurale fut inévitablement consacrée à Bonnard et plus particulièrement aux oeuvres qui illuminèrent la région, à partir de 1922.

Voir une video sur Bonnard et le Cannet. Cliquer ici.

 L'œuvre inclassable de Bonnard est intemporelle et détachée du temps.

 Il avait déjà découvert la Méditerranée en 1910, en rendant visite à son ami Manguin à Saint-Tropez, découverte qu'il traduisit dans une toile en 1911 " le port de Saint-Tropez": 

Vue du port de Saint-Tropez -1911

Ce tableau révèle l'impact de la découverte du Midi sur l'artiste, dont la peinture s'éblouit et recouvre une grande intensité lumineuse : J'ai eu un coup des Mille et Une nuits. La mer, les murs jaunes, les reflets aussi colorés que les lumières…

Autre toile du port de Saint-Tropez peinte par Bonnard en 1911

Il avait déjà traqué la lumière et les couleurs en Normandie, mais il louera plusieurs habitations sur les bords de la Méditerranée. Il finira par acheter une petite maison au Cannet en 1926. Il y adjoindra un petit atelier et une salle de bains.

 Ci-après on reconnaitra les thèmes récurrents de Bonnard :

  • Le paysage coloré d'orange et vue des toits rouge

Pierre Bonnard choisit Le Cannet dès 1922 pour venir passer plusieurs mois par an et s'imprégner de l'atmosphère de sa lumière et de ses couleurs en différentes saisons. Mais ce n'est qu'en 1926 qu'il acquiert Le Bosquet, une maison sur les hauteurs de la ville qui lui offre une vue dominante sur la baie de Cannes et le massif de l'Estérel.

 

Paysage du Cannet, 1927

Paysage du Cannet, 1927,
dépôt du musée d’Orsay - Don de la Fondation Meyer pour le musée Bonnard

 

  • Les intérieurs, ici la salle à manger de la maison du Cannet

http://www.impressionistsgallery.co.uk/artists/Artists/abc/Bonnard/pictures/La%20saller%20au%20Cannet,%201932.jpg

La salle à manger au Cannet, 1932
Dépôt du musée d’Orsay

  • La mer azur et les baigneurs baignés de soleil

Chaque tableau rend compte de son originalité face au sujet, au format rarement standard, à l'importance donnée à la couleur et à la lumière, tout comme à l'expression de la sensation.

Baigneurs à la fin du jour, 1945-1946

Baigneurs à la fin du jour, 1945-1946, achat 2008
huile sur toile, 48 x 69 cm

  •  La découverte de la côte d'azur

Beau temps orageux, (Saint Tropez), 1911,huile sur toile, 38,5 x 72 cm
Musée des beaux Arts de Lausanne

 

  •  Marthe, sa femme, dans la baignoire

Baignoire [le Bain], 1925, huile sur toile, 86 x 120,6 cm,
Tate, Londres

« La peinture doit revenir à son but premier, l'examen de la vie intérieure des êtres humains ». P. Bonnard

Dans ce contexte particulièrement sombre de la seconde guerre mondiale, et comme pour conjurer la réalité, il n'y a jamais eu autant de jaune et d'éblouissement coloré dans sa peinture :


L'Atelier au mimosa, Le Cannet, 1939-1946,
huile sur toile, 125 x 125 cm, 
centre Georges Pompidou
Musée national d'art moderne, Pariscentre de création industrielle

Rens. : www.museebonnard.fr