Les dieux grecs depuis la première génération divine.

                                       --------------------------------------------                             

Avant-propos

La mythologie grecque est la mythologie, c'est-à-dire l'ensemble organisé de mythes, provenant de la Grèce antique. Elle s'est développée au cours d'une très longue période allant de la civilisation mycénienne jusqu'à la domination romaine. Avec la rencontre entre Grecs et Romains coïncide celle de la mythologie grecque et de la mythologie romaine : la première exerce une forte influence sur la seconde, qui ne s'y réduit pas pour autant. Longtemps après la disparition des religions grecque et romaine, la mythologie grecque est abondamment utilisée comme sujet d'inspiration par les artistes, et continue à l'être de nos jours.

La mythologie grecque nous est parvenue grâce à un vaste ensemble de textes dont les plus anciens sont les épopées d'Homère et les poèmes d'Hésiode, principalement la Théogonie, mais aussi par les arts picturaux comme la céramique. L'ensemble de ces sources présente des généalogies et des récits qui forment un système doté d'une cohérence limitée. Les mythes grecs témoignent de la représentation que les anciens Grecs se faisaient du monde. Néanmoins, le statut de la mythologie grecque est complexe, car la mythologie dépasse le cadre de la religion. Les personnages et les événements mythiques rapportés par la tradition étaient pour les Grecs, du moins dans leurs grandes lignes, des réalités historiques relevant d'un passé lointain, et servaient donc de base de travail aux historiens antiques. Dans le même temps, la mythologie fournit une ample source d'inspiration à la littérature et aux arts grecs antiques.

(D'après wikipédia)

 

Au commencement Eurynomé, déesse de toutes choses, émergea nue du Chaos.

(Dans le mythe Pélasge de la création, au commencement, la déesse de toutes choses, Eurynomé émergea nue du Chaos, elle sépara la mer du ciel ; puis en dansant sur les vagues, le vent agité sur son passage devint quelque chose de nouveau et différent, donc elle saisit le vent du Nord, le frotta entre ses mains, et  naquit une nouvelle créature, le serpent Ophion.
Ophion s'enroula autour la déesse Mère Eurynomé et s'unit à elle ; fécondée, elle se métamorphose en une colombe et pondit l'Œuf Universel
que Ophion, couva

Voilà qui répond à la question : de l’oeuf ou de la poule, qui était le premier ?

LES OCEANIDES 

Les océanides sont les filles d'Océan et de Thétys (dont Eurymomé) ; Selon Hésiode (dans la Théogonie) elles seraient au nombre de 3000 mais le poète n'en dénomme que 41. Ce sont des nymphes des fonds océaniques couronnées de fleurs. Elles accompagnent la conque de leur mère Téthys.

Image
                                           Elles ont beaucoup inspiré les artistes, notamment le compositeur suédois Jean Sibélius.
Ici un tableau les représentant, par Gustave Doré (1832-83)

Elles sont représentées ici sur le rocher ou Prométhée est enchaîné. Le tableau est inspiré de l’œuvre d'Eschyle : Prométhée enchaîné : Le poète grec fait intervenir les océanides venant rendre visite au titan Prométhée , compatissant à sa douleur ; Elles y viennent en bravant l'interdiction paternelle ; Océan viendra en personne, plus tard, et ses propos n'auront pas la même sincérité que celle de ses filles 

: Prométhée étant condamné par Zeus à rester prisonnier sur ce rocher et à se faire éternellement dévorer le cœur par un aigle pour avoir défié les dieux , façonné le premier homme et pour leur avoir enseigné le secret du feu qu'il vola dans les forges d’Héphaïstos. En outre Prométhée malgré son supplice refusa de révéler un grand secret : Thétys , la mère des océanides , que courtisaient à la fois Zeus et Poséidon, devait plus tard mettre au monde un fils qui détrônerait Zeus ... Pour se venger Zeus ordonna a Héphaïstos la création de Pandore ....

Ainsi Eurynomé est une déesse de la première génération divine, celle des titans.
Elle est fille d'Océan et de Thétys et mère des Charites. Elle s'unit elle-même avec le titan Ophion avec lequel elle régna sur le mont Olympe avant l'apparition des dieux (elle en fut chassée par Cronos et Rhéa), dont Zeus (fils de Cronos et de Rhéa) qui aima Eurynomé et fut le père des Charites (appelées "grâces" par les romains, au nombre de trois).

Chaos est la personnification du vide primordial, antérieur à la création, au temps où l'ordre n'avait pas encore été  imposé aux éléments du Monde.

Du chaos naquit :

- le soleil, la lune, les planètes, les étoiles : le ciel.
- la terre avec ses montagnes, ses rivières, ses arbres, ses plantes et toutes les créatures vivantes.

Gaïa donne naissance dans un premier temps (sans intervention mâle) à Ouranos (le Ciel), Pontos (le Flot marin) et à Ouréa (les Montagnes et les haut Monts)

Il est donc le frère aîné d'Ouréa, personnification mâle des Montagnes, et de Pontos, personnification mâle du Flot. Il est réputé pour avoir comme animal symbolique le cheval.

Dans la théogonie d'Hésiode, Ouranos épouse Gaïa (la terre).

Uni à Gaïa, il engendre les Titans et les Titanides, les  Cyclopes et les Hécatonchires, géants aux cent bras.
Ouranos craint et hait les Hécatonchires bien qu'ils soient ses enfants, et il les emprisonne dans le Tartare, laissant les Cyclopes et les Titans en liberté.
Gaïa persuade alors son fils Cronos de renverser son père.

 


Cronos dévorant l'un de ses enfants par Rubens

Celui-ci émascule Ouranos et, du sang qui jaillit, Gaïa engendre une autre race de monstres, les Géants, les trois déesses vengeresses, les Érinyes. Quant aux organes génitaux tranchés, ils tombent dans la mer où ils donnent naissance à la déesse de l'Amour, Aphrodite (Vénus dans la mythologie romaine).

Chronos, qui appartient à la première génération de Dieux, fut le seul fils de Gaïa qui l'aida à se venger de son propre père, Ouranos. Après l'avoir mutilé en lui sectionnant les organes génitaux, il prit sa place et précipita dans le Tartare ses frères et sœurs, les Hécatonchires et les Cyclopes qui étaient autrefois prisonniers de leur père.
Il épousa ensuite sa sœur Rhéa mais il ne voulait laisser vivre aucun des enfants qu'elle mettait au monde, car ses parents l'avaient prévenu que l'un de ceux-là le détrônerait. Dès que les enfants naissaient, il les dévorait immédiatement. Il avait engloutit dans l'ordre Hestia, Déméter, Héra, Hadès (Pluton) et Poséidon.
Alors lorsqu'elle fut sur le point d'accoucher de Zeus, Rhéa se réfugia en Crète et le mit au monde de manière dissimulée. Elle confia l'éducation de l'enfant à l'Océanide Métèques et présenta à Chronos une pierre enfouie dans les langes, que ce dernier engloutit d'un seul coup, pensant qu'il s'agissait du nouveau né.
C'est ainsi que Zeus survécut.

Cronos (Saturne) est une figure cruelle de la théogonie grecque

Hécatonchires
Il était l'un des douze Titans et le plus jeune fils d'Ouranos (Uranus) et de Gaïa, personnification du Ciel et de la Terre. Ouranos avait eu auparavant trois fils, les Hécatonchires, des monstres pourvus de cent bras et de cinquante têtes, et les avait emprisonnés dans un endroit secret. Gaïa, leur mère, essaya de les libérer et appela à l'aide tous ses autres rejetons, y compris les Cyclopes, mais seul Cronos releva le défi. Il attaqua son père et l'émascula. Cronos devint alors maître de l'Univers et replongea les Hécatonchires dans leur prison avec les Cyclopes.
Cronos s'accoupla à une Océanide pour engendrer le centaure Chiron, puis épousa sa sœurRhéa et eut d'elle six enfants qui figurent parmi les douze dieux et déesses de l'Olympe. On avait prédit à Cronos qu'il serait détrôné par l'un de ses enfants ! Aussi, dès leur naissance, s'empressa-t-il de dévorer chacun de ses cinq premiers enfants.
Cependant, Rhéa parvint à substituer une pierre enveloppée de langes au sixième enfant, Zeus, qui fut caché en Crète.
Parvenu à l'âge adulte, avec l'aide de Gaïa, celui-ci força Cronos à restituer les cinq autres enfants, Hestia, Déméter, Héra, Hadès et Poséidon, en même temps que la pierre, qui fut plus tard transportée à Delphes.
Zeus et ses cinq frères et sœurs firent la guerre à Cronos et à ses Titans.
Ils reçurent dans ce combat l'aide des Hécatonchires et des Cyclopes qu'ils avaient libérés de leur prison. Après dix ans de combat
, Zeus réussit à enfermer Cronos et les Titans dans le Tartare, une caverne située au plus profond du royaume d'Hadès.
C'est l'image d'un Cronos plein de bonté et réconcilié avec Zeus, construite à une période postérieure, qui donna naissance au mythe de Cronos dieu de l'Âge d'or.
L'équivalent romain de Cronos est Saturne, dieu des Semailles et des Graines.

 

Résumons les différentes générations de cette création des dieux grecs :

les dieux de l'olympe (Zeus et 12 dieux et déesses traditionnellement) :

Aphrodite (née des flots et d’Ouranos selon la théogonie d'Hésiode), (déesse de l'amour, Vénus pour les latins),
Apollon
(fils de Zeus et de Leto), 
Artémis (jumelle d' Napoléon, sa légende est liée à celle de son frère. Artémis qui sera plus tard associé à la Diane latine est surtout connu comme déesse de la chasse.), Athéna est la fille de Zeus et de métis, Minerve pour les latins ; ses fonctions sont multiples et contradictoires : elle est à la fois déesse de la guerre et celle des travaux pacifiques mais elle est surtout la déesse d'Athènes,
Déméter (Cérès pour les latins, déesse des céréales, incarnation de la terre nourricière et déesse de la fécondité),
Dionysos, Bacchus pour les latins, naquit dans d'étranges conditions de Sémélé, fut le dieu du
vin, son culte s'étendit avec la culture de la vigne,
Hadès -Pluton pour les latins (dieu des enfers, il reçut l'intérieur de la terre),
Héphaïstos
- Vulcain pur les latins - laid  et rejeté par ses parents fut l'époux trompé d'Aphrodite
, notamment avec Arès,
Hermès (
Mercure pour les latins, protecteur des voyageurs , est souvent représenté avec des sandales ailées et avec le caducée dans les mains. Dieu du Commerce et des affaires),
Héra (sœur et épouse de Zeus), Hestia, Poséidon (régna sur les mers),
Zeus
régna sur la terre et fut le roi des dieux olympiens (vivants sur le mont olympe) ;

(les frères et sœurs de Zeus soulignés, ses enfants écrits en gris gras, sont les dieux olympiens).

Traditionnellement, le canon olympien est limité à douze, six dieux et six déesses. La liste de ces divinités a cependant varié selon les époques, et en compte en tout quatorze  différentes  Zeus, Héra, Poséidon, Arès, Hermès, Héphaïstos, Athéna, Apollon et Artémis sont toujours comptés parmi les douze. Ils sont complétés par Hestia, Déméter, Aphrodite, Dionysos et Hadès, dont la présence est variable.

les autres dieux :
 
Asclépios, Charon, Éos, Éros, Hélios, Iris, Pan, Priape,Thémis ...
Pères des dieux : 
Chronos
, Gaïa, Ouranos, Rhéa.