J'ai dejà redigé plusieurs articles sur les expressions françaises dont on trouvait trace dans la mythologie. Aujourd'hui, j'ai envie de revenir sur celles que j'ai oubliées.
Vous pouvez aller voir ces articles et signalez-moi des expressions "mythologiques" qui n'y figureraient pas.

Écuries d'Augias :
Dans la mythologie grecque, Augias était le roi d'Elide.
Il possédait une étable de 3 000 bœufs, laquelle n'avait  était nettoyée depuis plus de 30 ans.
On trouve les écuries d'Augias dans l'expression, "Nettoyer les écuries d'Augias" qui veut dire "effectuer un nettoyage en grand d'un endroit particulièrement sale, en mettant en œuvre des solutions radicales".
Cette expression fait référence au cinquième des douze travaux d'Hercule (Heraclès, dans la mythologie grecque) .
En effet, on raconte qu'Hercule né de Zeus et d'une mortelle, était jalousé à la fois d 'Eurysthée (il prenait Hercule comme un rival) et d 'Héra, l'épouse de Zeus.
Sur l'ordre d' Eurysthée il effectua ces douze travaux qui allaient le rendre célèbre et qui allaient lui permettre d’expier  les meurtres de ses propres enfants qu'il tua, saisi de folie par Héra. Eurysthée était persuadé qu' Hercule ne réussirait pas, surtout qu'il lui ordonna d'effectuer ce nettoyage humiliant en une journée et Augias accepta  de parier avec Hercule 1/10 du bétail si ce "miracle" était effectué.
 Hercule réussit ce nettoyage en une seule journée en détournant deux fleuves vers les écuries, ce qui eut pour effet de les curer ( d'où écuries pour étables) à fond.
Cette expression s'emploie aussi au figuré :

  • renvoyer quelqu'un qui s'est mal comportait parmi d'autres personnes, fait qu'on a commencé à nettoyer les "écuries d'Augias". Cela laisse supposer que ces gens salissaient la dignité de l'assemblée et qu'on allait y procéder à un grand nettoyage.
  • Donner un coup de balai magistral et indispensable pour se débarrasser d’une situation gênante, ou se remettre d’une affaire malsaine.
  • Remettre les choses en place.


Hercule a fait 2 brèches dans l'écurie d'Augias et y a détourné 2 fleuves

 

 Bacchanales :

Fêtes nocturnes en l'honneur du dieu Bacchus (Dionysos) pour les grecs, célébrées à Rome.
Bacchus Dieu du vin, de la vigne et de la végétation connut un culte tumultueux où les pires débordements étaient autorisés précipitant les participants dans un délire profond. Les processions étaient accompagnées de chants et de danses. On y célébrait la nature et la fécondité, exhibant un phallus.
Au début, il s'agissait de fêtes réservées aux femmes sous le contrôle de respectables matrones, bientôt les hommes y furent admis et elles dégénèrent en véritables orgies; Des crimes y furent même commis. Le sénat interdit ces bacchanales par la suite.
 Au singulier, une Bacchanale est un danse un peu échevelée  et bruyante
Maintenant les bacchanales sont des fêtes commerciales pour promouvoir ou vendre le vin d'une région.

Une "Bacchanale" de Le Titien, peintre vénitien du XVI° siècle

Le thème antique de la "fête de Dionysos", fête orgiastique où la sexualité, la transgression et le rite religieux s'entremêlent, resurgisse de façon réccurente (notamment à travers les peintures de "Bacchanales") tout au long de l'histoire de la peinture

 

Une  "Bacchanale", mais de Nicolas Poussin (peintre français du XVII°)

On reconnaît le dieu Pan, participant à la fête (dieu Pan qui a donné paganisme, païen...). Il porte des cornes de bouc, héritage de son père, Hermès, qui avait séduit sa mère, Pénélope, sous ce déguisement.

 une "Bacchanale", de Rubens (peintre hollandais du XVII-XVIII°)

Fichier:William-Adolphe Bouguereau (1825-1905) - The Youth of Bacchus (1884).jpg

La jeunesse de Bacchus, peinture de William Bouguereau (1884)

 

 Chaos :

Symbolise pour les grecs le vide, la matière inorganisée avant la création du monde. Ce monde prendra forme à partir du chaos, il s'ordonnera. De ce chaos surgira la nuit (Nyx), puis le jour (Héméra), il engendrera la terre (Gaïa) puis le ciel (Aether).

Aujourd'hui en français, le mot chaos a un sens plus général, celui d'une confusion d'éléments.
Par exemple la chaos de fontainebleau : chaos rocheux de la forêt de Fontainebleau est un morcellement de dalles de grés qui s'est formé, il y a 30 millions d' années.

 Cliquer pour voir l'image en taille réelle

Gorges de Franchard, Forêt de fontainebleau

 Autre exemple un titre du point.fr :

Chaos à la frontière entre la France et l'Italie :

 Chaos à la frontière entre la France et l'Italie


Le calme est revenu progressivement dans la soirée, au fil des rotations de bus de la Croix-Rouge venus chercher les migrants pour les déposer dans les centres en périphérie de la ville.

 

 Cheval de Troie :

La  guerre da Troie durait depuis plus de 10 ans, c'est alors que les grecs imaginèrent une ruse pour entrer dans la ville dont ils faisaient le siège. Ce stratagème est dit du cheval de Troie (ou du cheval de bois). Ils firent mine de se retirer sur leurs vaisseaux en abandonnant sur la plage un immense cheval dans lequel s’était caché Ulysse et d'autres soldats.
Les troyens emportèrent dans Troie ce cheval qu'ils considéraient comme un trophée.
Alors qu'ils célébraient leur triomphe sur les grecs Ulysse et ses compagnons surgirent du ventre de la bête et remportèrent la victoire.

 Aujour'hui cette expression est utilisée en informatique :
un cheval de Troie ("Trojan Horse" en anglais) est un logicield’apparence légitime conçu pour exécuter subrepticement (de façon cachée) des actions à l’insu de l'utilisateur. En général, un cheval de Troie tente d’utiliser les droits appartenant à son environnement pour détourner, diffuser ou détruire des informations, ou encore pour ouvrir une portequi permet à un attaquantde prendre, à distance, le contrôle d'un ordinateur.

cheval de troie

Photo du film "Troie" ou "Troy" en v.o.

Résumé du film présenté au festival de cannes 2004, hors compétition.

Depuis tous temps, les hommes ont provoqué des guerres.
Certains pour le pouvoir, d'autres pour la gloire ou encore l'honneur - et d'autres encore par amour.
Dans la Grèce Antique, une guerre dévastatrice éclate de la passion amoureuse des deux plus illustres amants de l'histoire : Pâris-Prince de Troie (ORLANDO BLOOM) - et Hélène (DIANE KRUGER) - Reine de Spartes. L'enlèvement d'Hélène par Pâris est une insulte que le Roi Ménélas ne peut supporter. Parce que l'honneur familial est en jeu, Agamemnon (BRIAN COX), frère de Ménélas et puissant Roi de Mycènes, réunit toutes les armées grecques afin de faire sortir Hélène de Troie.
Mais en réalité, la sauvegarde de l'honneur familial n'est qu'un prétexte pris par Agamemnon pour cacher sa terrible avidité. Celui-ci cherche en fait à contrôler Troie et agrandir son vaste empire.
Aucune armée n'a jamais réussi à pénétrer dans la cité fortifiée, sur laquelle veillent le Roi Priam (PETER O'TOOLE) et le Prince Hector (ERIC BANA). L'avenir de Troie ne dépend plus que d'un homme, Achille, connu comme le plus grand guerrier de son époque. Arrogant, rebelle, et réputé invicible, Achille (Brad Pitt) n'a d'attache pour rien ni personne si ce n'est sa propre gloire. C'est son insatiable désir de reconnaissance qui le mène à attaquer les portes de Troie sous l'égide d'Agamemnon, mais l'amour finira par décider de son destin. Deux mondes sont alors sur le point de s'affronter pour l'honneur et le pouvoir. Des milliers d'hommes s'apprêtent à mourir sur les chemins de la gloire. Et une nation entière sera rasée pour l'amour d'un seul homme.