03 février 2011

PORTRAITS D'ECRIVAINS DANS LES ARTS PLASTIQUES

Molière (1622-1673)  par Pierre Mignard «  Il n’était ni trop gras ni trop maigre. Il avait la taille plus grande que petite, le port noble, la jambe belle ; il marchait gravement, avait l’air très sérieux, le nez gros, la bouche grande, les lèvres épaisses, le teint brun, les sourcils noirs et forts, et les divers mouvements qu’il leur donnait lui rendaient la physionomie extrêmement comique. […] Une voix sourde, des inflexions dures, une volubilité de langue qui précipitait trop sa déclamation, le rendaient de ce... [Lire la suite]
Posté par Birchen à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]