Depuis quand le noir a-t-il était utilisé dans la peinture ?
N'est-elle que la couleur des ténèbres ou la couleur des hommes qui les approche ? Tels,...

- les médecins (qui parfois donne la mort, quand elle devient inéluctable - on parle alors d'euthanasie, toujours confondue en France avec le meurtre avec préméditation:


Fichier:The Anatomy Lesson.jpg
Rembrandt - La leçon d'anatomie du docteur Tulp -1636

- les hommes d'église :

Les prises de soutane au séminaire de Winona - USA - 2 février 2009

- les savants
- les magiciens
- les peintres qui ne veulent rien monter, même pas la lumière pour cacher la réalité du jour.

Le noir seul et la lumière qui l'éclaire, style Soulages (voir l'article que j'ai consacré à ce peintre contemporain).

Ou le noir mêlé à d'autre(s) couleur(s), comme dans cette toile de Pierre Bonnard, "les 2 caniches" :

Bonnard - Les Deux Caniches, 1891

Cette toile, peinte en 1891, met en scène deux caniches qui occupent l'essentiel de l'espace. Comme pour Le Chat blanc (voir la note précédente) le cadrage est resserré, inspiré des estampes japonaises. Leurs silhouettes noires sont très expressives, et elles apparaissent telles des ombres chinoises, sur ce fond vert .
  Format (36,3 x 39,5 cm)

 - Ou une toile à fond noir, tel Matisse, dans "la liseuse sur fonds noir", peinte en 1939 :

 

Le fond de couleur noir est loin d'apparaître comme un rideau occlusif,
il procure au tableau sa profondeur de champ et son mystère.

Matisse toujours, a utilisé un fond noir à d'autres occasions, par exemples pour des objets liturgiques qu'il a réalisés pour la chapelle de Vence que j'ai eu l'occasion de visiter.

 

Chasuble,1950-52
Papiers gouachés, découpés, collés sur papier marouflé sur toile
Don de la Famille Matisse en 1986

 

"Avant, quand je ne savais pas quelle couleur mettre, je mettais du noir. Le noir c'est une force : je mets mon lest en noir pour simplifier la construction." (Henri Matisse).

Chapelle du Rosaire de Vence
dite aussi Chapelle Matisse

 La Chapelle du Rosaire dite aussi Chapelle Matisse est une petite chapelle érigée de 1949 à 1951 à Vence, (Alpes-Maritimes), pour le Couvent des Dominicains, par l'architecte Auguste Perret (1874-1954) et décorée par Henri Matisse (1869-1954). (source: wikipedia)


 

"Et puis comme il savait se servir des noirs, celui-là. Plus je vais, plus j'aime le noir. Vous vous échauffez à chercher, vous mettez une pointe de noir. Ah ! que c'est beau ! ".
Renoir, parlant de Vélasquez.

Fichier:Philip IV by Velazquez.jpgFichier:Cristo crucificado.jpg
 La Crucifixion 1632

Portrait en pied de Philippe IV (1623)
(198 x 101,5 cm) -

Ces deux tableaux sont de Vélasquez qui savaient se servir du noir comme le prétend Re-noir.

Re-noir a-t-il  mis ne pointe de noir pour embellir sa toile. Oui une grosse pointe qui a bien plu quand il a commencé à exposer au salon officiel, alors de jusqu'ici les impressionnistes l'avaient abrité dans leur salon.

Fichier:Renoir - Madame Georges Charpentier et ses enfants.jpg

Madame Charpentier et ses enfants

Les enfants et leur maman ont les traits que Renoir réserve aux femmes : la rondeur, les formes, les jolis visages. Ses œuvres de la période sont marquées par l'influence de Alfred Dehodencq.

Renoir, n'ayant pas souhaité participer à la quatrième « Exposition impressionniste » en 1878, proposa Madame Georges Charpentier et ses enfants au « Salon officiel ». Accepté par le jury, le tableau y remporta un grand succès. Camille Pissarro écrivit à ce propos : « Renoir a un grand succès au Salon. Je crois qu'il est lancé, tant mieux, c'est si dur la misère ! ».

 


Le noir a été utilisé dans les portraits de la renaissance;  Descartes affirmait que cela amortissait la lumière. A vous d'en juger.

A la renaissance les peintres ont utilisé le noir  dans les portraits des riches bourgeois qu'ils flattaient ainsi en les couchant sur la toile (Portraits de Giovanni Bellini, du Titien, d'Holbein, de Dürer...) :

http://www.robinurton.com/history/Renaissance/HolbeinGisze.jpgAlbrecht Durer the Elder - Albrecht Durer

Bellini, Portrait of a Young Man -Le Titien : Flora (1515) Portrait de Gisze par Holbein - Durer : Eder en 1490


 

Le noir n'est réintroduit qu'au 19ème. Ainsi Manet témoigne de l'embourgeoisement de la société qui cherche à se distinguer et à se fondre dans l'anonymat. Le conformisme de l'élégance envahit toute la salle dont la profondeur est doublement fermée par une grosse poutre horizontale et blanche et par toutes ces personnes vêtues de noir et qui ne forme qu'une seule masse qui enserre les quelques jeunes filles colorées.
Manet est le documentariste du19è, il ne cherche pas à recomposer sa toile au-delà du réalisme.

Fichier: Edouard Manet 093.jpg
Manet - Le bal masqué à l'Opéra, 1873

Delacroix, le coloriste n'a pas dédaigné le noir qui marquait peut-être un esprit sombre chez ce peintre où la couleur explose.

 

 

Fichier:Delacroix-autoportrait-rouen.jpg
Eugène Delacroix, Autoportrait  (vers 1816)

Sombre et romantique, quelque peu mélancolique comme ces femmes dans "les femmes d'Alger" ou comme les dessins de Victor Hugo.

Ce tableau est à la fois orientaliste et romantique. La présence de la servante noire qui pivote semble nous faire entrer dans le tableau. Delacroix aurait été le premier à voir l'intérieur d'un harem.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a2/Eug%C3%A8ne_Delacroix_-_Les_Femmes_d%27Alger.jpg

Les femmes d'Alger (1834)      Dessin de Victor Hugo

Victor Hugo a réalisé, à partir de 1830, plus de 3500 dessins. Il ne se considérait cependant pas comme un artiste et réalisait ces dessins pour son plaisir personnel.
Malgré la modestie avec laquelle il considérait ses œuvres, on peut considérer qu'ils étaient largement en avance sur son temps, puisqu'on y voit de l'abstrait avant la lettre, et qu'il fut à la création sans le savoir du mouvement Romantique.

Presque la même année (1875), Whistler impose son nocturne en noir et or :

Whistler expliqua ses intentions     et la raison pour laquelle il avait choisi ce terme Nocturne.   Il voulait de la sorte "orienter l'attention à     l'égard de son œuvre seule, déliant la peinture de toute     sorte de curiosité qui aurait pu autrement se diriger vers elle. Il     s'agit avant tout d'un "arrangement de lignes, de formes et de couleurs".
Donc Whistler ne cherchait pas à copier le monde contrairement à Bonnard qui peint une "rue en hiver" envahie par le noir.


Bonnard assure une transition pour les peintres du 20ème siècle pour qui comme pour Matisse le noir est une couleur, ou tantôt le noir n'est qu'un fond.

C'est d'ailleurs lui qui ouvraient cette exposition à la fondation Maeght avec un tableau intitulé "les ustensiles de cuisisne".
Parmi les peintres modernes,  l'exposition a retenu notamment :

Braque, Matisse, Dubuffet, Picasso, Ernst...Calder...

Artistes de la première moitié du 20ème et les autres. Nous ne distinguerons pas les modernes des contemporains; certains pouvant se trouver encore vivant quoique peignant déjà dans la 1ère moitié du 20ème siècle. Néanmoins, nous essaierons de respecter un ordre chronologique.

Braque, le cubiste :

De 1909 à1912, Braque et Picasso élaborent les théories du cubisme. L'artiste ne va plus chercher à copier la nature mais à la décomposer en masses pour la recomposer.Il représentera le modèle selon plusieurs points de vue, mais en une seule image fixe (comme si le peintre tournait autour du modèle pour en peindre l’intégralité). Ainsi aura lieu une multiplication des facettes. Les formes seront alors géométrisées et simplifiées ainsi que les couleurs qui seront majoritairement des camaïeu de gris et de bruns. Il s’agit d’une peinture toujours figurative mais complexe.

Braque "Les poissons noirs" (1942)

La guerre est pour Georges Braque synonyme d'austérité et d'accablement. Il se tourne encore plus vers les objets de la quotidienneté de cette période d'occupation, le verre de vin ou le morceau de pain, les poissons. En 1942 sa production devient encore plus féconde?

Matisse , que j'ai évoqué au début de cet article à propos de ce qui constituera son dernier travail, la chapelle de Vence. Il réalisera des maquette d'objets liturgiques où le noir est une couleur symbolique au même titre que les autres.
Il restera fidèle au noir bien que réputé pour le chatoiement de ses couleurs.

 

 

À propos d'un tableau de 1916 où le noir domine, Matisse déclare commencer   « d'utiliser le noir comme une couleur de lumière et non comme une   couleur d'obscurité ». Il semble qu'il s'achemine déjà vers cette   découverte du noir comme évocation d'une lumière aveuglante, pénétrant ici l'espace   de la fenêtre ouverte.
  À la différence des nombreuses autres fenêtres peintes à Collioure depuis   1905, celle-ci ne vise pas l'articulation d'un espace intérieur et d'un paysage.   Entre un intérieur éteint et un extérieur encore plus sombre, seuls les bords,   les volets ou les limites de l'ouverture sont éclairés. Se confondant avec le   rectangle du tableau, cette fenêtre est abordée pour elle-même, comme sujet   emblématique de la peinture.  

Calder

Célèbre pour ses stabiles, ses mobiles, ses objets en fil de fer, il a aussi peint ou dessiné en utilisant par exemple l'encre (noire) sur du papier. Parmi les oeuvres exposées il y avait ces" tourbillons" de 1974 :

CIMG0429.JPG

 

Fernand Léger (1930) :


  Mini catalogue à partir de mes photos de l'exposition :

CIMG0423.JPGCIMG0435.JPGCIMG0416.JPGCIMG0417.JPG

François Morellet-Nicolas Chardon-Lucio Fontana-Antoni Tapiès

2002         -   2002 -        1963  -    1974

CIMG0427.JPGCIMG0417.JPGCIMG0434.JPGCIMG0415.JPG
Tony Smith (1968)        Tapiès (1974)                                      Miro (1974)               

http://cache2.allpostersimages.com/p/MED/8/853/9VSY000Z/affiches/wassily-kandinsky-triangle-noir-1923.jpg

Malevitch (carré noir sur                    Malevitch        Kandinsky (triangle noir)
fond blanc)                                       

Elisworth Kelly (tous les tableaux)
          White & Black  I - Blanc -         B&B -         Noir -
Léger (Jazz)          Hans  Hartung (les 4 tableaux)

 

http://www.insecula.com/PhotosNew/00/00/05/56/ME0000055607_1.JPGhttp://asimg.artsolution.net/tsmedia/BoulakiaeBoulakiaphoto/Boulakia30102007T184532.jpg?effect=border,ffffff,1&qlt=75&ftr=4&cell=200,250&cvt=jpegCIMG0424.JPG
Olivier Debré - Jean Dubuffet - Jesus Rafaef Soto
- 1962 -           1984                      _ 1992

Picasso :

 

          Pablo Picasso. Centaur Dancing, Black Background (Centaure dansant. Fond noir). (October 1948)
 

Centaure dansant. Fond noir -Picasso (1948)
Collection du MOMA