Une vie humaine qui ait un sens, une vie humaine. Exister avec, pour les autres, pour un idéal, une cause à défendre.
Une vie où le présent a du poids, pas une succession d'instants, pas un présent mal vécu par le regret du passé et la peur de l'avenir.
Notre vie s'épuise à rechercher les moyens de vivre. On songe moins à bien vivre qu'à vivre longtemps et pourtant on est maître du bien vivre alors que l'on ne l'est pas du vivre longtemps. Ce qui nous arrive peut dépendre de nous. Quand un évènement désagréable nous arrive, on peut gémir, se plaindre, on peut aussi l'accepter volontairement. C'est ce que nous propose Epictecte. Notre attitude de conciliation, nous met en harmonie vac l'ensemble des choses du Cosmos.

Pour aller plus loin avec les stoîciens et les autres, un cours sur le désir sur ce site :

http://www.yazata.com/?do=Documents_view&id=4381